Th. II

Gériclau

Vous pouvez lire ce livre pour 0,00 € avec Kindle Unlimited ; en découvrir gratuitement un extrait ; l'acheter...

Un clic sur la couverture

 

 

 

L'Évangile du doute

 

 

Adeptes des paroles ordinairement apaisantes et empreintes de solennité prêchées par leur curé – dont la rigueur exemplaire, et sa fidélité aux dogmes, le place au-dessus de toute appréhension – ; les paroissiens, l’ont surnommé le sage. Ils vont pourtant, à l’improviste, être aux prises d’un rude débat de conscience.

Ce doyen d’âge – le sage – que les paroissiens considèrent, bien en deçà des perfides querelles de l’esprit, exempt des dissipations et, par conséquent, à l’abri du péché – tel que la religion catholique le défini –, au cours d’une soirée, en la salle paroissiale, normalement dédiée à la réflexion, la méditation et la prière, il va les troubler par des propos allant à l’encontre des préceptes religieux.

En effet, le prêtre – homme parmi les hommes – évoque librement le ver rongeur qui depuis des années l’assaille et le torture : le doute.

Le diable se cachant dans les détails, certaines vérités sont à l’origine du cancer de son esprit, qui aux yeux du sage s’est insidieusement mué en un authentique cancer qui a nécessité une intervention chirurgicale lourde et épuisante.

Le manuscrit, L’Évangile du doute, dans lequel le sage va exprimer la remise en question de sa croyance et de sa foi, est l’héritage qu’il désire léguer à la petite communauté de fidèles, et ce au grand dam d’Océane, partagée entre admiration et mépris. Jeanne, qui, pour sa part, n’a de cesse de rappeler la juste raison des pensées, alors que Raoul, lui, esprit enclin au libertinage trouve une libération au travers de cet aveu.

 

A propos de L'Évangile du doute...

 

L’auteur a provoqué cet abus de langage – catachresis –, dans le dessein de faire émerger les tiraillements d’une société désireuse d’aller au-delà des préjugés.

En effet, l’Evangile du doute, catachrèse provocante, est un échange d’opinions parsemé de railleries, tour à tour, subtiles et mordantes.

Trois personnages aux caractères bien trempés et opposés, et dont les différences d’âge ajoutent à l’esprit de coercition qui les révèle. Le sage – quatrième personnage prêcheur de l’absolu – est celui par qui tout arrive.

Une pièce en quatre actes, délibérément ambiguë, qui pose, sans prétention, des questions fondamentales sur l’existence de Dieu, et l’influence de Satan.

Baignée d’émotion, de réflexion, à l’humour parfois grinçant, L’Evangile du doute a pour finalité de distraire et, avec finesse, d’insinuer une critique personnelle sur le doute.

Paul Musaron

Dossier de presse 25.02.2016

Abbaye de Brantôme - Dordogne

© 2016 - L'Évangile du doute

ISBN : 979-10-94738-09-2

ASIN : B01CCM0WX8

« Atteindre le doute du doute, c’est le commencement de la certitude, de la certitude religieuse. »

Léon DAUDET

Le courrier des Pays-Bas - Tome III Montaigne et l’ambiance.

« …Si le doute est un moyen de se préparer à connaître, c’en est un aussi de se tromper : j’ai douté à tort quelquefois. »

Jules LEQUIER

La Recherche d’une première vérité, Le problème de la science. - Première partie.

« Qui ne sait rien, de rien ne doute. »

Pierre GRINGORE

Notables enseignements.

Crédits photos gériclau & fotolia - ClipArt Microsoft