R. III

Gériclau

Vous pouvez lire ce livre pour 0,00 € avec Kindle Unlimited ; en découvrir gratuitement un extrait ; l'acheter...

Un clic sur la couverture

 

 

 

La villa Faunus

 

 

C’est dans la basse ville, proche du port du Toulon des années 80, repaire de prostitution, pauvreté, sordidité, et misère qu’Axel Lubin, aide-comptable dans les beaux quartiers, a fait le choix d’habiter temporairement. Et c’est dans cet univers glauque qu’il fera la connaissance d’une jeune métisse Lorine Sandiayé, hôtesse de bar.

 

Après bien des tracas issus de l’activité de Lorine, ils partent pour Moltrasio (commune proche de Côme), où Axel s’est engagé à rendre visite, pendant ses congés, à Selene Padovani, jeune Italienne et fille d’une famille très aisée, qu’il a rencontrée l’année précédente à Six-Fours-les-Plages.

De nouvelles difficultés vont éprouver Lorine et Axel.

 

Beauté et laideur ; sentiments et mensonges ; volupté et violence ; espoir et trahison sont les fils de cette intrigue.

 

 

 

Extrait

Printemps 1981.

 

À quelques enjambées du port où les bateaux se dandinaient au gré des vagues frémissantes, le bas quartier de Toulon – surnommé le petit Chicago – s'animait dans l’obscurité naissante.

 

Entre les murs crasseux des immeubles, où taudis, galetas et boutiques lépreuses camouflaient une misère endémique, une infime portion de ciel vaporeux s'infiltrait, et seule une étoile égarée semblait percer ce voile de sordidité.

 

La misérable engeance fleurissait parmi les typesses, les pervers et les tarés ; et les membres de cette faune grouillante communiaient, chacun selon le degré de son dévoiement, à l'autel de la licence.

 

Les enseignes lumineuses incitatrices des devantures de bars et leurs intérieurs aux lumières tamisées se chargeaient de faire oublier aux visiteurs de passage, aspirés en ces lieux, que des enfants, des femmes et des hommes de condition miséreuse s’étiolaient en ces masures insalubres.

 

Les néons aux scintillements psychédéliques maquillaient la noirceur, et les juke-boxes crachaient les rythmes hard et soul ; les décibels s'engouffraient dans la nuit, aspirés par les ténèbres sataniques.

© 2016 - La villa Faunus

ISBN : 979-10-94738-10-8

ASIN : B01CXDKV3C

 

Crédits photos gériclau & fotolia

Toulon

Moltrasio