Oeil II

Gériclau

"L’auteur est-il un ectoplasme dans le monde des vivants ?

On pourrait se placer sous cet angle.

Outre le jeu de son écriture, l’auteur est sans cesse en éveil et se complait à observer le petit monde de cette minuscule planète en continuelle ébullition sur laquelle il est tombé par le fruit d’un singulier hasard. En effet, il n’a pas choisi de venir poser sa plume en ce monde et surtout la tremper dans un encrier de sang. Cette planète où les êtres se déchirent et où l’innocent est obligé de fulminer pour garder la tête hors de l’eau marécageuse où des crocodiles dépourvus de tous scrupules sont prêts à le croquer et pis encore à le dépouiller de son âme."

« Les sens interdits © » Gériclau

 

Des élèves de l’Université féminine d’Ochanomizu au Japon nous ont découverts à travers la lecture de « L’Astre et le papillon ». Ces étudiantes aiment la France, notre langue, notre histoire et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Elles ont découvert l’ensemble de notre œuvre et nous prenons un réel plaisir à entretenir d’amicaux et artistiques échanges par courriels.

"De lumière et de feu, la nature s'élève

ennoblissant l'abstrait d'une parure vermeille

et apposant son sceau, elle impose la trêve

alors que dans les cieux se manifeste un ange.

 

Pélerinage insolite © - Gériclau

Crédits photos Gériclau & Fotolia

Crédits photos gériclau, amazon microsoft